30 novembre 2010

MAROC : Résultats de la 3 ème journée


Le FUS Rabat s’est emparé de la tête du classement du championnat national de 1ère division (D1) de basket-ball du Maroc après sa victoire face à Amal Essaouira 79 à 47, samedi lors de la 3e journée.

Ci-après les résultats:

Chabab Al Hoceima – Sport Plaza 54 – 44.
Wydad Casablanca – Ittihad Tanger 148 – 44.
Raja Casablanca – Renaissance Berkane 97 – 72.
FUS Rabat – Amal Essaouira 79- 47.
Moghreb Fès – AS Salé Reporté.

CLASSEMENT

Rang Equipe Points Matchs joués
1 FUS Rabat 6 3
2 Sport Plaza 5 3
3 Chabab Al Hoceima 5 3
4 Raja Casablanca 5 3
5 Wydad Casablanca 4 3
6 AS Salé 4 2
7 Renaissance Berkane 4 3
8 Moghreb Fès 3 2
9 Amal Essaouira 3 3
10 Ittihad Tanger 3 3

SENEGAL : SAISON 2010-2011 - Les compétitions démarrent le 17 décembre

Réunis samedi à la salle de conférence du siège de la Fédération sénégalaise de basket-ball, les techniciens, sous la houlette du directeur technique national, ont validé la feuille de route proposée par la Direction technique nationale.

Le démarrage du championnat national est prévu le 15 décembre avec la formule de deux poules de sept équipes chez les garçons. Les quatre meilleures de chaque poule se qualifient pour les play-off, tandis que les autres vont jouer les play down. Ces deux groupes vont jouer leur tournoi en formule de championnat aller-retour pour désigner les reléguables pour les play down. Quant aux play-off, le premier croisera le troisième et le deuxième fera face au quatrième. Les deux demi-finales se joueront en manches aller et retour. La finale, par contre, se jouera en un match « pour créer l’événement », annonce la Dtn. La même formule a été retenue pour les filles, mais avec un nombre de clubs moins importants (12). Cette messe des techniciens du basket a été l’occasion pour la Dtn de dérouler un programme de formation dispensé par des techniciens et professeurs de l’Institut national de l’éducation populaire et du sport (Inseps). En formule d’exposés de 20 minutes, les spécialistes ont entretenu les participants sur des sujets allant de la gestion des groupes, de l’assainissement de l’environnement, des conditions de performances, etc. Après cette phase, un échange entre acteurs a permis à chacun d’exprimer son opinion sur la situation du basket et de proposer des solutions. Un débat qui a fait jaillir des difficultés liées au manque de moyens de la discipline. Les petites catégories, par exemple, n’ont pas des installations spécifiques. Conséquence, elles se démènent comme des diables sur les terrains des seniors, avec des cerceaux qui ne sont pas à leur portée. Pis, ils n’ont pas de ballons adaptés à leur âge.

Pôle d’excellence

Ado Sano débarque aussi avec un programme dénommé « pôle d’excellence ». Il s’agit des différentes zones du pays dont il a désormais fixé un nombre de matches nécessaires pour prétendre prendre part au tournoi de montée en première division. En effet, contrairement aux années précédentes, il faudra désormais « jouer au moins douze matches pour qu’une zone envisage de placer un club au tournoi devant déterminer les formations pour l’élite », a annoncé le Dtn. Cette mesure vise à pallier le manque de compétition de certaines équipes qui arrivent au tournoi final avec peu de minutes dans les jambes. Un déséquilibre qui n’est pas du genre à relever le niveau du championnat. La rencontre avait pour but de présenter l’avant-projet de la feuille de route de la Dtn aux techniciens. « Une feuille de route qui « a été presque validité dans son intégralité », a indiqué Ado Sano. Un programme qui a mis l’accent sur la formation, notamment la volonté affichée par les acteurs d’organiser des stages de 3ème degré. En effet, ils ont été nombreux les techniciens qui ont émis le souhait de voir ce diplôme délivré au Sénégal, tout en exprimant le souhait qu’il soit mis à niveau. Même s’il est extrêmement difficile d’envisager dans l’immédiat l’institution du diplôme du 3ème degré, le directeur technique national, Ado Sano, « ne compte ménager aucun effort pour répondre aux attentes des acteurs », a-t-il soutenu. En attendant la réalisation de ce vœu, les techniciens, selon le patron de la Dtn, vont continuer de bénéficier des « formations qui sont au cœur de nos préoccupations ». Ils étaient quatre-vingt-quatre entraîneurs issus de toutes les régions et de tous âges confondus à avoir pris part au « séminaire atelier » organisé par la Direction technique nationale.


François MENDY http://www.lesoleil.sn

ILE MAURICE : Real SC et Hoop BBRH sacrés

Le Real SC et Hoop BBRH ont confirmé leur suprématie en D1 en remportant hier soir sur le parquet du gymnase de Phœnix la finale des play-offs. Face à une formation de Mahébourg Flippers remontée après sa défaite subie dans la manche aller jeudi (70-50), le Real a assuré en s'imposant 70-65. De son côté, Hoop BBRH s'est imposé 52-75 face à des joueuses de Mer Rouge courageuses, mais limitées.

Dominique Marisson, présidente de l'équipe des villes sœurs, avait annoncé la couleur en lançant : " Rien n'est joué d'avance, mais nous tâcherons de faire mieux qu'à l'aller. Pour l'heure, on remet le compteur à zéro. " Et ce nouveau duel pouvait commencer. Avec un écart de 28 points acquis à l'aller (82-54), Hoop n'a eu d'une certaine façon qu'à bien gérer pour goûter à ce qui serait un troisième sacre d'affilée, son sixième en sept saisons.

On pouvait aussi croire en un sursaut d'orgueil de la part de Mer Rouge pour cette manche retour. Mais la bande à J. Lee se montra hélas trop fébrile en défense lors des deux premières tranches du débat. Elles se retrouvèrent rapidement menées 40-24. Pourtant, ce ne sont pas les occasions qui ont manqué. Mais les coéquipières de A. Josselin firent preuve de trop de maladresse dans leurs tirs.

Après un 3e quart-temps plié 57-41, Christelle Goolam Hossen et ses coéquipières se retrouvèrent avec 18 pts d'avance (62-44) à 5'30 de la fin. Les championnes en titre portèrent alors le score à 64-48, puis 69-52 avant d'inscrire par l'entremise de leur capitaine, un panier à 3 pts (73-52) avant de conclure 75-52.

Si pour Mer Rouge l'essentiel était de terminer sur la 2e marche du podium - après une 4e place l'année dernière - l'objectif pour le tandem Rubin Batterie-Westley Mootoosamy a été atteint. " Je connais les filles depuis dix ans et on s'est engagé dans un travail à long terme. On s'est aussi bien rattrapés au niveau de l'océan Indien. Elles se sont toujours données à fond depuis le départ. Moi, je suis arrivé depuis une année et c'est mon premier titre en tant que coentraîneur. J'y apporte simplement ma contribution. Après notre seule défaite par 15 pts d'écart le 17 janvier dernier contre les Malherbe Harlems, nous remportons le titre après dix mois et une quinzaine de matches disputés. C'est une saison trop longue. Espérons qu'on trouvera une formule plus attrayante l'année prochaine ", a commenté Rubin Batterie.

Dans le duel masculin, le Real avec déjà 20 pts d'avance en main au match aller s'est contenté lui aussi de gérer son acquis. Mais il est quand même tombé sur un adversaire très revanchard, au point où ce dernier lui ravira momentanément le score dans le 3e quart-temps pour mener 52-51, remarque le coentraîneur des Port-Louisiens, Jean-Marie Bhageerathee. " Ils ont bien joué, mais le match était déjà plié à l'aller. Cela dit, on s'est contenté de gérer, ne voulant pas perdre pour terminer la saison invaincu. " Ce nouveau titre, consacre le Real pour la 13e saison d'affilée.

L'entraîneur-joueur des Flippers confie de son côté que " l'expérience et la maturité ont fait défaut. " " Nous avons rajeuni l'équipe cette année, mais cela nous a aussi aidés au plan de la motivation. Néanmoins, nous avons perdu des ballons décisifs. Mais c'est un résultat encourageant pour l'avenir. Nous remercions spécialement nos sponsors, Omnicane et Spoon Consulting ", confie Pascal Prayag.

Enfin, la finale masculine de D2 est revenue aux Vikings aux dépens de Forest-Side sur le score de 69-46. Les Vikings obtiennent ainsi leur promotion chez l'élite alors que Forest-Side jouera les barrages avec les équipes reléguées de D1.
--------------------------------------------------------------------------------
Feuille de matches

FÉMININS

Hoop BBRH 75 Mer Rouge SC 52

Équipes

Hoop BBRH : K. Venketasawmy, C. Goolam Hossen, L. Davy ; C. Somauroo, M. Benjamin. Joueuses sollicitées : J. Yeung Hah Tong, Y. Vencatachellum, N. St Martin, I. Rivière, K. Zaire, N. Joumont, K. Bigaignon

Coaches : Ruben Batterrie-Westley Mootoosamy

Mer Rouge SC : D. Milazar, I. Némorin, A. Lagaillard, A. Josselin (capt.), S. Appadoo. Joueuses sollicitées : L. Joly, MB. Aza, M. Bègue, D. Moutou, M. Saika, M. Coolen, M.B. Clail

Coach : J. Lee

MASCULINS

Real SC 70 Mahébourg Flippers 65

Équipes

Real SC : Jean-François Namasivayen, Frédérick Dubois (capt), Klinley Tamby, Jonathan Jules, Buhari Ozegya Mohammed. Joueurs sollicités : Yannick Hector, Gino Grenade, Benoît Matur

Coaches : Jean-Marie Bhageerathee-Neva Vadivelloo

Mahébourg Flippers : Pascal Cybelle, Kirslet Lenette, Alexandre Leste, Arnaud Vitry, Ruddy Sylvie. Joueurs sollicités : César Almonso, Bernand Marais, Edley Spéville, Bradley Grand Sable

Coach : Pascal Prayag

FINALE D2 (HOMMES)

Vikings 69 Forest-Side 46

Équipes
Leung, Michaud, Nicolas Thomas (capt), Lapouta, Jules. Joueurs sollicités : Veerapen, Leong Kow, Gontran, Dupré, Teng Yin Voen
Coach : Leong

Forest-Side
Nuchedee, How Pin, W. On Ye, Cham Dang Cheong, Aliphon. Joueurs sollicités : Louis, Boucari, Jhoolene
Coach : Permal

Vétérans
All Stars 27 Joinville 26

29 novembre 2010

ALGERIE : Faïd Bilal condamne

A un mois de la phase qualificative à la prochaine CAN 2011 de basket-ball, qui aura lieu au Maroc, l’équipe nationale messieurs seniors est sans entraîneur après la récente démission de Salah Edinne Filali.

Pour palier cette vacance, la Fédération algérienne de basket-ball (FABB) avait pris attache avec le revenant Faïd Billal (actuel coach du GSP) pour succéder à Filali. Mais voilà que les négociations entre les deux parties sont tombées à l’eau. Faïd Bilal, qui revient en Algérie après deux années passées au Maroc comme entraîneur, s’explique : «J’étais comblé lorsque la FABB m’a contacté pour diriger l’EN seniors, malheureusement j’ai vite déchanté, car j’ai le sentiment d’avoir été victime d’un véritable guet-apens.

Pourtant, j’avais fait trois propositions qui reposent sur la durée de mon contrat (court ou lent), un projet sportif, et pour conclure, j’ai dit objectivement que la prochaine échéance ne sera qu’une étape. Il est clair qu’on ne peut préparer l’équipe dans une courte période compétitive. J’ajoute que lors de mon entrevue avec le DTN, je n’ai guère privilégié l’indemnité de mon contrat», dira Faïd Bilal. Après cet échec de la FAHB de trouver un entraîneur à la sélection nationale de basket-ball, elle est désormais dans une situation peu reluisante. On parle même du recrutement d’un un entraîneur étranger dans les prochaines semaines.

El Watan

TUNISIE : En attendant SN-ESS...

Le SN et l’ESS rejoignent EZS en tête du classement avec deux matches en retard ! Leur choc de mercredi désignera le nouveau leader

Vous voulez une énième preuve de l’hégémonie de l’Etoile et du S Nabeulien sur le championnat national ? Avec deux matches de moins que le leader et que les trois quarts des clubs, l’Etoile et le S Nabeulien sont parvenus avant-hier à rattraper le retard par rapport au leader zahrois et à le rejoindre en haut du pavé ! Finalement, ce duo est assuré de prendre le large doucement, mais sûrement.
Leur match choc (rattrapage) de mercredi vient à point nommé pour les deux équipes qui font jusque-là un sans-faute attendu. Pour les observateurs, c’est aussi un test de vérité pour situer les deux seuls prétendants au titre de champion 2011 : avec tout le respect que l’on doit aux autres, on ne voit aucun adversaire crédible à ce duo qui a les meilleurs joueurs et plus de moyens financiers et logistiques. Ce qui s’est passé cette année est une sorte de nivellement par le bas.
Les favoris classiques ou disons les premiers adversaires de l’ESS et du SN ont connu une certaine baisse de niveau, pendant que les favoris au play-out ont avancé. Conséquence : des résultats-surprises qui ont bouleversé la hiérarchie, peu familière par rapport aux dernières années. Maintenant, le SN et l’ESS sont sûrs de terminer l’aller en avance par rapport aux autres. L’ES Sahel est allée infliger à l’ES Goulette une 9e défaite qui la loge à la dernière place du classement. En même temps, le SN n’a pas eu une partie facile en recevant EZS. Les Nabeuliens, toujours aussi collectifs, ont un peu souffert en 2e et en 3e périodes de jeu face à la vitesse des contres et à la finition de Sdiri, meilleur Zahrois sur le parquet. Même si Maghrebi, El Mabrouk et Ben Mahmoud n’ont pas été réguliers sur l’ensemble du match, EZS a posé d’énormes problèmes à l’attaque nabeulienne. Il a fallu cependant 2’ de passage à vide des banlieusards pour que le SN fasse le break et fonce vers la victoire grâce à son métier. Sergueï, omniprésent dans la «raquette» et très précieux dans les tirs à mi-distance et dans l’alignement avec les H’didane, a été le premier point fort d’un SN qui a dosé ses efforts pour le choc de mercredi.
Le jeune Khayati, dans le rôle d’organisateur, n’a pas démérité lui aussi au SN. Les solutions de rechange ne manquent pas chez les Potiers. Monëm Oune et Ryadh Ben Abdallah peuvent être satisfaits de leurs joueurs.

La JSK sur le fil…

Les Aghlabides, grâce à un panier de Laghnej, ont pu ramener deux points en or face à un CA qui voulait gagner. Un match très équilibré et qui a souri aux Aghlabides qui sont sûrs de terminer l’aller avec au moins 16 points (ils comptent un match en moins). Précieuse victoire de l’US Monastir contre le CS Cheminots qui lui permet de monter au classement. Quant au match JSM-TAC, il a tourné en faveur des premiers qui confirment leur éclatant début de saison. Cinq clubs occupent la 5e place au classement, pour dire à quel point les positions sont serrées.

Résultats

CA-JSK 66-67
SN-EZS 78-67
ESG-ESS 63-78
CSC-USM 50-59
JSM-TA Club 68-62
CAB-ESR reporté

Classement

Pts J
1) SN 18 9
— ESS 18 9
— EZS 18 11
4) JSM 16 10
5) TAC 15 11
— CAB 15 10
— ESR 15 10
— JSK 15 10
— USM 15 11
10) CA 14 10
— CSC 14 11
12) ESG 13 11

ALGERIE : SUPERDIVISION (12e JOURNÉE) - Fin de série pour le NBS

La série de dix victoires consécutives du NB Staouéli a pris fin samedi à Blida, en tombant devant le TBBB par un panier d’écart dans le match au sommet de la 12e journée du Championnat de superdivision de basket-ball qui a vu également le GSP et le WAB rester invaincus, avant leur majestueuse confrontation vendredi prochain à Hydra.
Le TBB Blida a donc pris le meilleur sur le NB Staouéli par 76-74, ce qui explique l’âpreté des débats entre les principaux outsiders, lors d’une rencontre pleine de suspense. Le TBBB consolide sa 4e place en réduisant à un point son retard sur son adversaire du jour qui concède ainsi sa 2e défaite après celle de la 1re journée face au GSP. Ce dernier ne cesse de battre tous ses records. Face à l’ASPTT, les camarades de Sayah ont d’ailleurs amélioré le record de points dans un seul match (131), mais surtout dépassé la barre des 100 points pour la 8e fois. Le précédent record a été réalisé devant l’AU Annaba (119) lors de la 9e journée. En revanche, le WA Boufarik a éprouvé quelques difficultés à venir à bout d’une accrocheuse équipe du CSM Constantine, battue par un écart de 9 points. L’essentiel pour le WAB, c’est de préparer son prochain duel contre le GSP, dont le vainqueur s’installera seul en tête du classement. Comme il fallait s’y attendre, le CRB Dar Beida n’a pas eu besoin de forcer son talent pour battre l’USMM Hadjout sur un score dépassant la centaine (101-66). Le CRBDB remonte ainsi à la 5e place en attendant de faire mieux d’ici la fin de la phase aller. L’O Batna a réussi son test d’Alger en l’emportant face à l’USM Alger qui a mal étrenné ses débuts à la salle Raïs Hamidou. Les débats étaient serrés, comme l’indique l’écart de 3 points (57-60) en face des représentants des Aurès. C’est sur le même écart de 3 points que l’AU Annaba l’a emporté devant son voisin l’AB Skikda (75-72), remontant ainsi vers le milieu du tableau. L’IRBB Arréridj, net vainqueur du NA Hussein- Dey (80-64), remporte ainsi son second match à Alger, après celui acquis devant l’ASPTT Alger. Le derby de l’Ouest entre l’OM Bel- Abbès et le CRB Témouchent est revenu fort logiquement au premier cité qui partage ainsi la 8e place avec l’O Batna.
M. A.

Résultats :
NA Hussein-Dey – IRBB Arréridj 64-80
WA Boufarik – CSM Constantine 88-79
ASPTT Alger – GS Pétroliers 54-131
TBB Blida – NB Staouéli 76-74
OM Bel-Abbès – CRB Témouchent 74-56
AU Annaba – AB Skikda 75-72
USM Alger – OBatna 57-60
USMM Hadjout – CRB Dar-El-Beïda 66-101

Classement (tous 12 matches)

Pts
1.GS Pétroliers 24
- .WA Boufarik 24
3 .NB Staoueli 22
4 .TBB Blida 21
5 . CRB Dar-El-Beida 20
6. CSM Constantine 19 (-1)
7 O Batna 18
-. OM Bel-Abbès 18
9. IRBB Arréridj 17
10. NA H.Dey 16
-.AU Annaba 16
12.CRB Témouchent 15 (-1)
-. USM Alger 15
14 AB Skikda 14
15.USMM Hadjout 13
16. ASPTT Alger 12

28 novembre 2010

[Finale] - Interclube vs Desportivo (77:63) : Interclube est champion d'Afrique!


Interclube a battu Desportivo (77:63) en finale ce samedi 27 novembre.

C'est pourtant Desportivo qui prend le meilleur départ (4 - 10) avec une défense très agressive.
Danielle Green est prise en boite tout terrain et les filles d'Interclube, méconnaissables, semblent crispées.
Desportivo, plus adroit, domine aussi au rebond et il n'y a que la très expérimentée Irène Guerreiro pour trouver des solutions en attaque et arrêter un peu l'hémorragie.
Mené 6 à 13, le coach d'Interlude, en fin stratège, effectue de judicieux remplacements en augmentant la taille de son équipe.
La rentrée de Sonia Guadalupe et de Luisa Macuto Tomas fait le plus grand bien à Interclube qui se met à défendre plus dur.
Les angolaises reviennent au score (14 à 16).
Le stress semble avoir changé de camp et les mozambicaines, de plus en plus maladroites à mi-distance et aux lancers-francs, encaissent un terrible 15 à 3.

Score à la fin du 1er quart-temps 21 à 16.
Au début du 2ème quart-temps, Desportivo, en retrouvant un peu de sérénité et d'adresse, revient dans le match et égalise, 27 partout.
Le match est très disputé et grace à sa domination au rebond, Interclube est en tête à la mi-temps 39 à 35.
De retour des vestiaires, les deux équipes vont montrer la même motivation.
La bataille sous les panneaux fait rage et les deux équipes jouent les yeux dans les yeux.

Score à la fin du 3ème quart-temps 56 à 52.

Début du dernier quart-temps, Interclube creuse l'écart (63 à 55) mais Desportivo, sous l'impulsion de Yolanda Jones, revient au score 65 à 60.
Mais l'adresse à 3 pts, qui a fait la force des mozambicaines tout le long de la compétition, les fuit complêtement au plus mauvais moment.
Interclube en profite pour prendre 10 points d'avance (72 à 62) à 2 mn de la fin du match.

Desportivo ne reviendra pas et s'incline 77 à 63.

[Benin 2010]- Eliminatoires Zone I : AS Salé et Ahly Benghazi qualifiés


Les équipes marocaine de l'AS Salé et libyenne d'Ahly Benghazi se sont qualifiées pour les phases finales de la Coupe d'Afrique de basketball des clubs champions qui aura lieu au Bénin du 9 au 19 décembre prochain.

La qualification de l'ASS et d'Ahly Benghazi a été assurée après la victoire des Marocains sur les Libyens (91-85) en éliminatoires de la zone I, samedi à la salle Fathallah Bouazzaoui de Salé.

Outre l'ASS et Ahly Benghazi, ces éliminatoires devaient réunir les clubs algérien du Groupe pétrolier, tunisien du Stade Nabeulien en plus de deux représentants de l'Egypte et de la Mauritanie, qui ont tous déclaré forfait.

TUNISIE : Rebonds

Écrit par Youssef Hachicha

Drôle de collaboration
Avant l’organisation du 16ème championnat d’Afrique des Clubs Champions, les responsables du CSFB ont vu utile de renforcer leurs rangs par des joueuses qui appartiennent à d’autres clubs tunisiens...C’était la moindre des collaborations et l’intérêt suprême était de défendre, dignement, le basket-ball national, car le CSFB cherchait avant toute chose de présenter aux Africains la meilleure image du basket-ball féminin... Certains clubs ont-répondu, sans hésitation aucune et ont sensibilisé leurs joueuses pour se donner pleinement et apporter le plus souhaité...
D’autres, malheureusement, ont tourné le dos et n’ont pas tendu la main...de peur des blessures et des accidents...
La réponse bien sûr n’était pas convaincante et prouvait que certains responsables ne voyaient que le bout de leur nez...
Drôle de collaboration!!!
Mais au juste, pourquoi la FTBB n’a pas joué l’intermédiaire entre le CSFB et ces clubs!?

Agir pour éviter la crise

Pourquoi attendre la crise, les débordements et les incidents...L’ambiance s’échauffe d’une semaine à une autre et les arbitres sont la cible des critiquesés les plus négatives.
La situation invite les responsables de ce secteur, très important pour le bon déroulement de la compétition, à prendre le taureau par les cornes, à se mettre autour d’une table pour prendre les mesures qui s’imposent et inviter les arbitres (qui ne connaissent le BB que le jour de la compétition) à redoubler d’efforts pour diriger les rencontres avec la réussite la plus souhaitée...

Occasions...ratées

Le 16ème championnat d’Afrique des clubs champions (SF) qui se déroule actuellement à Bizerte semble ne pas intéresser certains membres fédéraux que nous ne voyons, malheureusement, que dans les cérémonies... Ces responsables fédéraux ont brillé par leur absence...C’est dommage...Que dire des entraîneurs des clubs féminins...alors là...ils ne sont pas concernés...

La CAN 2013 à Tunis?

Le championnat d’Afrique des nations (SG) 2013 sera-t-il organisé à Tunis? Le président de la FTBB, Ali Benzarti, n’a épargné aucun effort pour tenter de convaincre les responsables de FIBA-Afrique, présents à Bizerte, d’accepter le projet de la FTBB. M.Benzarti cherche le soutien de tout le bureau exécutif de FIBA-Afrique pour éviter les mauvaises surprises, car ce fut le cas en 2009.
Le président de la FTBB compte, énormément, sur l’appui de M.Abderraouf Manjour, membre du Bureau exécutif et président de la commission technique, qui a été sensibilisé et qui n’épargnera aucun effort pour soutenir le dossier tunisien de la FTBB.

Jelassi...arbitre international

Le jeune arbitre Jelassi, qui vient de participer au stage d’arbitres internationaux au Sénégal, a reçu avec les grands honneurs le titre tant convoité...Félicitations car tu mérites ce succès...

REUNION : Culottés, ces Aiglons !

AIGLONS - SPBB : 85-75. Voilà ce qui était perceptible depuis quelque temps : les Aiglons montent en puissance, et Saint-Pierre galère. Si bien que, au sein du classement de R1, les deux sont désormais au même niveau. Hier, les Dionysiens ont surtout fait la nique à des Saint-Pierrois qui sentent passer dans leur dos le vent frais du Challenge. C’est ce qui leur pend au nez, à force de perdre des matches. Les Aiglons, eux, peuvent rêver de beaux, de très beaux lendemains. “On commence à avoir un bon jeu collectif, il faut encore continuer”, souriait une Sarah Lacaille aux anges qui était hier sur le banc de ses petits gars en rouge.

Après avoir commencé leur match à l’envers (un écart montant à
16), les locaux parvenaient à revenir dans le coup à la mi-temps, pour finalement imposer leur jeu : “Nous avons joué sur nos premières intentions, les contre-attaques. On a fait une bonne défense individuelle, tout le temps, bloqué la raquette. C’était bien, on a réussi à ne pas faire trop de fautes.” De quoi rêver un peu ? “On a juste gagné un match”. Enfin, quand même : cela sent bon pour ces Aiglons revigorés.

Loïc Chaux

REUNION : Mais où était le BCD ?


TBB - BCD : 67-42. Dominées dans tous les compartiments du jeu, les Dionysiennes se sont lourdement et logiquement inclinées hier face aux Tamponnaises, qui gagnent ainsi leur billet pour la CCCOI.

Le chemin du retour a dû être long et silencieux pour les Dionysiennes du BCD. Car ce n’est pas une simple défaite sur un coup du sort ou un panier au buzzer qu’elles ont subie. Les Tamponnaises leur ont infligé une véritable correction hier soir. Près de 70 points dans la musette et un écart de +25 au terme de la rencontre : il n’y avait tout simplement qu’une seule équipe sur le parquet.

Les premières minutes de la partie donnent immédiatement le “la” de ce qui s’apparentera à un véritable chemin de croix pour les partenaires de Nchouwat. Fari domine les débats dans la raquette, impose son jeu de corps et ses coéquipières lui filent un sacré coup de main au niveau du rebond. Pendant ce temps-là, les Bécédiennes multiplient les briques en attaque. Résultat : 9-2 au bout de quatre minutes, 18-6 à la fin du premier quart-temps. Les visiteuses sont complètement à côté de leurs pompes et font preuve d’une maladresse affligeante.

“On s’y attendait un peu”

Le deuxième quart-temps n’est qu’une copie du premier, en plus cruel pour les Nordistes. Ces dernières n’arrivent à rien et sont dépassées par la vivacité, l’enthousiasme et la réussite de leurs adversaires, qui ne se privent pas de creuser l’écart. De +12, celui-ci passe à +20 à l’heure des citrons. 42-22 : la messe est déjà dite alors qu’il reste encore 20 minutes à jouer.

“Les filles ont bien appliqué les consignes, notamment en défense, se félicite le coach tamponnais Guillaume Rivière. Elles ont su éloigner les intérieurs du panier et pratiquer un jeu rapide en contre-attaque.” Simple mais efficace. De son côté, Bernard Hospital ne se formalise pas de la prestation des siennes. “On s’y attendait un peu, explique-t-il. Après tout ce qui a été dit durant la semaine, elles n’ont pas su faire face. Elles n’ont pas résisté à la pression et ont clairement manqué d’agressivité.” L’entraîneur se veut malgré tout optimiste. “Je prépare une équipe pour qu’elle gagne le championnat et ce genre de rencontre peut nous servir pour la suite. Ça peut être une bonne expérience.” Vu sous cet angle...

Les Tamponnaises ont quant à elles gagné leur billet pour la prochaine CCCOI, dont les dates ne sont pas encore connues. Une juste récompense au regard de leur production d’hier soir.

Morgan Chari

TBB - BCD : 67-42

A l’Espace basket. Spectateurs : une soixantaine. Mi-temps : 42-22. Quart-temps : 18-6, 24-16, 12-10, 13-10.

TBB : Mangalaza (8), Picard (16), Gamarus (7), Mondon (2), Risacher (2), Coutin (7), Marie-Louise (2), Georges (-), Boyer (9), Fari (14). Entr. : Guillaume Rivière.

BCD : A. Boyer (3), G. Boyer (3), Nchouwat (3), Biguena (7), Pothin (6), Babin (10), Velasco (2), Habiba (2), Salem (-), Bon (6). Entr. : Bernard Hospital.

27 novembre 2010

[Demi-finale] - Desportivo vs First Bank (79:51) : Desportivo rejoint Interclube en finale


Desportivo a battu First Bank pour la 2ème fois et se qualifie pour la finale.

Il aura suffit d'un quart-temps à Desportivo pour anéantir tous les espoirs de First Bank.
Déjà pendant le tour préliminaire, Desportivo avait facilement battu le champion en titre (72 à 57) grace à sa vitesse et sa détermination.
Les mêmes causes entrainant les mêmes effets, c'est une véritable tornade qui s'est abattue sur First Bank lors de cette demi-finale.
Yolanda Jones (20 pts, 8 rbds - meilleure marqueuse du match), Alvine Mendeng (14 pts) et ses coéquippières commencent parfaitement le match en infligeant un sévère 15 à 0 à First Bank.
Elles remportent le 1er quart-temps 24 à 7.
Le match continuera sur la même lancée, les mozambicaines gardent le cap et accentuent leur avance.
Avec 26 points de retard à la mi-temps, les nigériannes sont ko debout.
Avec beaucoup d'orgueil, First Bank réagira pour éviter la correction. Funmilayo Ojelabi (19 pts) et Priscilla Chioma Udeaja (14pts, 8 rbds) se démènent et permettent à leur équipe de revenir un peu dans le match (56 à 35).
Mais les mozambicaines vont encore accélérer et enfoncer le clou en remportant le dernier quart-temps 23 à 16.
Desportivo gagne 79 à 51 et rejoignent Interclube en finale.

[Demi-finale] - Interclube vs ABC (64:47) : Interclube se qualifie pour la finale


Avec plus d'intensité, Interclube, leader invaincu du groupe A, a battu l'ABC, 2ème du groupe B.

L'intensité, c'est à ce niveau qu'Interclube a complêtement surclassé ABC.

Emmenées par Astrida Vicente (14 points, 6rbds et 3 int) et Danielle Green (13 pts, 9rbds et 4 int), les angolaises ont été très agressives en défense pendant tout le match, se sont battues sur tous les rebonds offensifs et ont obtenu de nombreux lancers francs en attaquant le cercle.

Malgré les efforts de Betty Kalanga (8pts et 12 rbds) et Fatoumata Camara (8 pts et 8rbds), les filles d'ABC, à l'exception de Djouara Mariam (15 pts, meilleure marqueuse du match), n'ont jamais pu trouver de solutions face à la défense d'Interclube et ont laissé passer trop de rebonds en défense.

Interclube va remporter tous les quart-temps (16-6, 15-12, 14-11 et 19-18) et s'imposer avec 17 points d'écart, 64 à 47.

Interclube se qualifie pour la finale qui aura lieu samedi 27 novembre à 17h (GMT+1).

CAMEROUN : Tunisie 2010 - Quarts de Finale : l’INJS Humiliée et éliminée

La qualification pour les demi-finales n’aurait été qu’une formalité pour Interclube.

INJS n'aura tenu qu'un seul quart-temps avant d'être complêtement dépassé par la puissance et la vitesse d'INTERCLUBE.

Le 1er quart-temps sera à peu près équilibré (11 à 17) mais c'est ensuite que tout se gate pour l'INJS.
INTERCLUBE va passer en défense "press tout terrain" jusqu'à la fin du match, ce qui permet aux angolaises d'empêcher INJS de développer correctement son jeu.
Le scénario sera le même pendant les trois derniers quart-temps : interception d'INTERCLUBE grace à sa défense, contre attaque et panier facile.
Comme en plus les angolaises trouvent la mire à 3pts, le écart va augmenter de manière exponentielle : +19 à la mi-temps (14 à 33) puis +40 à la fin du 3ème quart-temps (21 à 61).
INTERCLUBE gagne finalement 27 à 77 et se qualifie sans surprise pour les demi-finales.

Résultats

INJS # INTERCLUBE (27-77)
CSA # ABC (60-77)
FIRST BANK # CSFB (69-51)
ARC-EN-CIEL # DESPORTIVO (55-87)

Benin 2010] – Eliminatoires clubs champions zone I : As Salé reçoit Al Ahly


L’As Salé du Maroc et Al Ahly de Libye s’affrontent en manche aller-retour pour déterminer le représentant de la zone I lors de la Coupe d’Afrique des clubs champions 2010 qui se tiendra au Benin.

Suite au désistement de l’ Etoile Sportive du Sahel et du Stade Nabeulien (Tunisie), Al Ahly et As Salé se retrouvent pour une seule place qualificative.

La première rencontre aura lieu cet après-midi, et la manche retour demain (28 novembre).

TUNISIE : Pour les Zahrois, un test sérieux!

Les Zahrois se déplacent à Nabeul pour un second et véritable test, depuis ce début de saison, après l’ESS. Les champions en titre sont toujours aussi convaincants cette saison mais les Zahrois ont, tout autant des arguments à faire valoir.

Une confrontation qui peut constituer pour les protégés de Riadh Ben Abdallah une occasion en or pour se transcender.

E.S.Goulette : mission difficile

Les Goulettois n’ont pas été gâtés par le calendrier. Après une défaite amère et difficile à digérer contre les Kairouanais mercredi, ils reçoivent l’équipe la mieux lotie et la plus ambitieuse cette saison; l’ESS.
Walid Gharbi et ses gars peuvent créer la sensation de cette journée s’ils arrivent à arracher la victoire. Une mission qui paraît ardue mais nullement impossible.

Les Menzhois et les «Aviateurs » se donnent la réplique dans une rencontre assez équilibrée. Tous deux ont montré de belles choses depuis le début de la saison malgré quelques faux pas et de modestes moyens.

Les Cheminots accueillent les Monastiriens lesquels se trouvent devant l’urgence d’une réaction.
Investissement dans un entraîneur étranger et un joueur de la valeur (technique et pécuniaire) de Marouane Kéchrid mais les résultats ne suivent aucunement. Si on ajoute les problèmes d’indiscipline et les dernières sanctions à l’encontre de deux joueurs; Mokrani et Bir Ezzine, le navire de l’USMO est très mal embarqué!

Quelle réaction du CA ?

Les Clubistes en position de faiblesse et pas au meilleur de leur forme reçoivent, toujours à l’extérieur, n’ayant pas de salle disponible, les Aghlabides qui restent sur une victoire rassurante mercredi dernier.

Enfin le match devant opposer les Cabistes aux Radésiens a été retardé pour indisponibilité de la salle Fatnassi de Bizerte où se déroule le 16ème championnat d’Afrique des clubs des féminines.

Aida Arab Achab
-------------------------
Programme

-Salle Ben Ammar La Goulette:
17h00 : ESG/ESS: Arbitres: Ben Mahmoud/Ben Zineb

-Salle Ariana:
16h00 : JSM/TAC : Aloulou/Guemissou

-Salle Radés :
16h00 : CSC/USM: Dardour/Abassi
18h00 : CA/JSK : Ksontini/khaladi

-Salle 7 novembre Nabeul :
17h00 : SN/EZS : Beltaifa/Ragoubi.

TUNISIE : Championnat d’Afrique des clubs champions à Bizerte - Fin de l’aventure pour le CSFB…

Les Bizertines ont beau essayer, mais à court de métier, elles n’ont pu éliminer le club nigérian «First Bank»

Le CSF Bizerte, qui entamait sa première apparition sur le plan continental, s’est arrêté au niveau des quarts de finale après avoir battu le club nigérian «First Bank» sur le score de 69 à 51. Malgré leur courage, malgré les tentatives de Maha Chelli pour organiser le jeu, les Bizertines se sont heurtées à un adversaire coriace et athlétique. La différence au niveau de la taille et au niveau de la vitesse s’est fait sentir vers la fin du match. Elimination précoce des jeunes basketteuses tunisiennes, qui n’ont pas grand-chose à se faire reprocher. Elles manquaient de l’expérience de ces grands rendez-vous, c’est donc l’occasion d’apprendre. On a pu voir les joueuses du CS Bizerte faire leurs premiers pas au niveau africain. Au-delà du résultat final, on ne peut qu’encourager l’idée de participer à un tel événement. Garder le contact avec l’Afrique, c’est quelque chose d’indispensable à notre basket féminin.

Hamed Kraïmia :«Fléchissement…»

Hamed Kraïmia, entraîneur du CSFBizerte, revient sur les quarts de final et sur le tournoi en général : «Nous avons fait une bonne première mi-temps où nous avons joué d’égal à égal avec une équipe aussi forte. Après une bonne débauche d’énergie, mes joueuses ont fini par fléchir en 4e période. Manque d’expérience certainement, faiblesse du championnat national, il y a plusieurs facteurs qui peuvent expliquer cette différence par rapport aux clubs africains. Il est inconcevable que l’on attende 20 ans pour organiser un championnat d’Afrique des clubs. Nos équipes ne participant pas à ces joutes, elles n’ont pas une idée précise sur l’évolution du basket féminin en Afrique. Je remercie mes joueuses pour leur volonté et pour leur courage. Elles ont tout donné, et gagné en expérience, ce qui leur sera bénéfique. Personnellement, j’étais surpris par l’amélioration du niveau des clubs africains. Le basket continental a énormément évolué».
Azza Brahim, Nadra Dhouibi, Siwar Sfaxi et les autres joueuses du CSF Bizerte vont aborder les prochaines échéances avec détermination et confiance. Jouer 5 matches en 7 jours à un rythme infernal va donner une fraîcheur à moyen terme pour les basketteuses du CSF Bizerte.

REUNION : Bagarre de bas de tableau

En match avancé de la 12e journée, la lanterne rouge Saint-Leu reçoit son adversaire direct, Saint-Louis. En manque d’effectif, le club de l’Ouest est au plus mal en ce début de deuxième partie de saison. S’ils veulent enregistrer une première victoire, c’est le moment où jamais. Car aucun autre club du championnat ne semble à leur portée cette année. Verdict ce soir. L’affiche la plus attractive de cette semaine est sans conteste le choc entre les Aiglons et et Saint-Pierre. La rencontre promet de belles choses puisqu’elle permettra au vainqueur de prendre de l’avance sur son principal rival en vue des play-offs. Dans ce duel, les Dionysiens partent avec un désavantage car ils ont déjà joué mercredi contre Saint-Paul et risquent de payer leurs efforts.

R1M journée12 Hier Saint-Paul - Aiglons 81-66 Ce soir (20h30) Saint-Leu - Saint-Louis Centre Ville Demain soir (20h30) CSP - TBB Cotur SJBC - BCD Ganofsky Aiglons - SPBB Champ-Fleuri CBC - Saint-Paul Moufia Classement : 1. TBB 22 pts, 2. SPBB 19, 3. Saint-Paul 19, 4. BCD 18, 5. Aiglons 18, 6. CBC 16, 7. Saint-Joseph 14, 8. CSP 13, 9. Saint-Louis 12, 10. Saint-Leu 11.

MAROC : MAS–ASS, un choc très attendu


La troisième journée du championnat de la 1re division de basket-ball sera également marquée par les matchs WAC–IRT et RCA–RSB.

Après une courte trêve dictée par le stage de l'équipe nationale en France et accessoirement par la tenue de l'assemblée générale de la FRMBB qui a porté Mohammed Dinia à la tête de l'instance suprême du basket-ball national, le championnat reprend ses droits cette fin de semaine avec des rencontres phares : MAS–ASS, WAC–IRT et RCA–RSB.

L'ASS trône en tête du classement avec deux victoires pour deux rencontres disputées et un goal average de + 41 points devant le Sport Plazza qui en compte + 26. L'ASS se déplace à Fès où il aura à jouer face au MAS qui a bizarrement perdu la première rencontre de la saison à Al Hoceima sur le score de 71 points à 49 avant de se ressaisir et gagner à Essaouira sur le score de 51 points à 85. Le MAS, qui a perdu son maitre à jouer Mbay Matar transféré à l'IRT, compte beaucoup sur son armada : Bassim Haouari, Mohammed Hjira, Masrouri, Brahim Alaoui, Abdoulay Sow, Driss Aba, Ben Adams, Alpha Traoré et Ayoub Filai. Du côté de l'ASS, détenteur du doublé, l'on compte sur l'ossature de l'équipe pour tenter le coup, encore une fois. Cette ossature est composée de Abderrahim Najah, Zakaria El Mesbahi, Hicham Alaoui, Zouheir Bourouis, Abdelhakim Zouita, Reda Ghanimi.
La saison passée, le MAS avait remporté les deux rencontres de la première partie du championnat, à l'aller, à Fès, sur le score de 99 points à 96 et au retour, à Salé, sur le score de 75 points à 81.

Le WAC, revenu parmi l'élite cette saison, n'a toujours pas remporté de victoire. Il a perdu à Casablanca face à l'ASS sur le score de 64 points à 76 et chez le Sport Plazza sur le score de 61 points à 57. Il reçoit aujourd'hui l'IRT une autre équipe qui n'a toujours pas gagné. Les Tangérois ont perdu la première rencontre face au FUS, à Rabat, sur le score de 92 points à 74 puis la seconde rencontre, à domicile, face au RCA sur le score de 57 points à 85. Le WAC se doit de remporter la victoire et recoller ainsi avec le milieu du tableau de classement. Le RCA, sixième au classement général, rencontre le RSB, qui totalise le même nombre de points que le club casablancais avec une victoire et une défaite.

Le RCA a l'avantage du terrain et peut remporter une deuxième victoire qui le hisserait au tableau de classement. Le FUS reçoit l'ASE dans une rencontre à l'avantage des Rbatis malgré la victoire du dernier la saison passée. L'ASE a battu le FUS au match aller sur le score de 70-60 et au match retour sur le score de 51-60. Le Sport Plazza se déplace à Al Hoceima. La saison passée, le SP est passé à un cheveu de l'exploit et n'a perdu que par un point d'écart au score de 68-67. Au match retour, il a gagné sur le score de 84 points à 75. Présentement, plus mûr, le Sport Plazza peut créer la surprise.

programme
MAS - ASS
CRA - S.P
WAC - IRT
RCA - RSB
FUS - ASE

Par El Mostapha Bouhafa | LE MATIN

ALGERIE : CHAMPIONNAT DE SUPERDIVISION (12e JOURNÉE) - Le NBS en danger à Blida…

Le GSP et le WAB, toujours invaincus, pourraient lâcher le NBS qui sera en mission délicate à Blida, où l’attend de pied ferme un TBBB encore sous le choc de sa lourde défaite concédée mardi à Hydra. TBB Blida-NB Staouéli sera donc le match phare de la 12e journée programmée aujourd’hui pour le compte de la 12e journée du championnat de superdivision de basket-ball.
Le TBBB, sévèrement battu mardi dernier par le GS Pétroliers (73-108), veut se ressaisir devant son public aux dépens du NBS, dont l’excellent parcours jusque-là a dépassé toutes les espérances des responsables staouélis. Se plaçant à une longueur seulement des deux co-leaders, avec à la clef 10 victoires en 11 matches, la formation de Brahami Merouane ne voudrait pas s’arrêter en si bon chemin, même si la tâche s’avère compliquée devant celle d’Aït- Saâda, obligé de remonter le moral à sa troupe. Le programme du GSP et du WAB lors de cette journée n’est pas tellement compliqué, avant leur prochaine confrontation à Hydra. Les Pétroliers effectueront un court déplacement à la salle Harcha pour y affronter la surprenante lanterne rouge du championnat, l’ASPTT Alger, redescendue au bas du tableau en très peu de temps, sans réussir à décrocher le moindre succès depuis l’entame de l’exercice 2010-2011. Pour leur part, les Oranges qui évolueront athome, auront un adversaire plus coriace, en l’occurrence le CSM Constantine (15e – 18 pts) et qui pourrait améliorer son classement s’il remporte son match en retard. Les hommes de Faouzi Belbekri, qui viennent d’atomiser l’ASPTT (103-72), tenteront l’exploit en terre blidéeenne comme ils l’avaient fait la saison dernière. Le CRB Dar-El-Beida (5e – 18 points), revenu au galop dans le groupe de tête, n’aura a priori aucune peine à disposer de l’USMM Hadjout (15e) en nette perte de vitesse depuis sa seule victoire acquise lors de la 4e journée. L’USM Alger (11e – 14 points), évoluera pour la première fois de la saison à Raïs Hamidou pour y accueillir l’O Batna, un adversaire assez costaud, en mesure de créer des problèmes à la formation de Soustara qui s’adapte progressivement au rythme de ce palier. Le NA Hussein-Dey et l’IRB Bou Arréridj, qui totalisent le même nombre de points (15), se livreront au Caroubier, un duel serré dont le vainqueur s’installera seul à la 9e place, voire la 8e en cas de résultat défavorable de l’OB à Rais Hamidou. Cette 12e journée aura deux derbies. Celui de l’Est est domicilié à Annaba, où les Universitaires locaux sont appelés à relever la tête devant leurs voisins skikdis, enfin réveillés après deux succès de rang. L’autre derby aura lieu à Bel-Abbès entre l’OMBB local et le CRB Témouchent, encore auréolé par son 4e succès acquis après prolongations. La logique veut que l’OMBB l’emporte, mais gare à la surprise dans ce genre de derby.
M. A.

Start
Samedi 27 novembre
• Au Caroubier (14h00) : NA Hussein-Dey –IRB Bou Arréridj
• A Boufarik (14h00): WA Boufarik – CSM Constantine
• A Raïs Hamidou(14h00): USM Alger – O. Batna
• A Tipasa (14h00): USMM Hadjout – CRB Dar Beïda
• A Annaba (15h00): AU Annaba – AB Skikda
• A Alger Salle Harcha(16h00) : ASPTT Alger - GS Pétroliers
• A Blida (16h00) : TBB Blida – NB Staouéli
• A Bel-Abbès (16h00) : OM Bel-Abbès – CRB Témouchent

http://www.lesoirdalgerie.com

26 novembre 2010

9ème/10ème places] - BBCM vs SLBC (79:54) : SLBC sort par la petite porte


SLBC est la seule équipe à n'avoir remporté aucun match et occupe très logiquement la dernière place.

BBCM est très bien entré dans le match en infligeant un 9 à 2 au début du 1er quart-temps.
Malgré le temps mort pris par le coach de SLBC, l'écart augmente (16 à 7) jusqu'à atteindre 15 points à la fin du quart-temps (25 à 10).
SLBC met alors en place une défense press tout terrain et revient à -6 (30 à 24), mais BBCM s'adapte rapidement et reprend le large.
Score à la mi-temps 37 à 24.
Au 3ème quart-temps SLBC essaie de revenir grace aux tirs à mi-distance, mais l'adresse n'est pas au rdv.
BBCM en profite pour creuser l'écart 53 à 34.
Dépassées par la vitesse et l'adresse des filles de BBCM, celles de SLBC sont impuissantes.

BBCM s'impose 79 à 54 et prend la 9ème place.

TUNISIE : CSFB se bat bien mais craque au dernier quart-temps

First Bank a battu CSFB (69 à 51) avec beaucoup d'expérience et se qualifie pour les demi-finales.

Devant son public, CSFB tentait de faire un exploit face à First Bank, champion en titre.
Le début de match est plutôt encourageant pour le CSFB qui joue les yeux dans les yeux avec First Bank dans un 1er quart-temps très disputé (14 à 12).
Sans complexe, les filles de CSFB bousculent celles de First Bank, prennent l'avantage et mènent à la mi-temps 27 à 31.
Elles vont même, au début du 3ème quart-temps, avoir jusqu'à 8 points d'avance (27 à 35).
First Bank, dos au mur, va réagir en posant le jeu. Avec beaucoup d'expérience (mais aussi d'adresse à 3pts), les nigériannes reviennent au score et prennent le contrôle du match.
Score à la fin du 3ème quart-temps 46 à 41.
CSFB a laissé passer sa chance, First Bank n'a plus qu'à gérer sa fin de match et s'impose finalement 69 à 51.

Tunisie 2010] - Quarts de finale: ABC se qualifie pour les demi-finales


ABC a battu son rival le CSA (77à 60) dans un quart de finale au parfum de revanche.

ABC est champion de Côte d'Ivoire en titre et finaliste de la dernière édition de la Coupe d'Afrique des Clubs Champions. Et pourtant CSA, son éternel rival, s'est qualifié à ses dépends lors des éliminatoires de la zone III (ABC a été repéché).

Ce quart de finale avait donc un parfum particulier pour les deux équipes.
C'est ABC qui va prendre le meilleur départ en infligeant un 2 à 13 à CSA dès l'entame du match.
Après un temps mort demandé par leur coach, les filles de CSA réagissent et réduisent un peu le score (11 à 18).
Mais l'ABC, très concentré et très appliqué, remporte tout de même le quart-temps 13 à 26.
Le 2ème quart-temps ressemblera au 1er, CSA va durcir sa défense et grignoter quelques points (21 à 30), puis ABC accélère et creuse encore l'écart.
Score à la mi-temps 32 - 47 pour ABC.
Les filles de CSA reviendront sur le parquet avec beaucoup d'agressivité des deux cotés du terrain, bien décidées à ne pas se laisser faire, et remportent le 3ème quart-temps 10 à 6.
Mais avec 11 points d'avance à l'entame du dernier quart-temps (42 à 53), ABC tient son match et ne le lachera pas.
ABC montre son coeur de champion et gagne avec la manière, 60 à 77.

MAROC : Le Wydad fait peau neuve

Le Wydad, depuis deux ou trois saisons, a souffert le martyre. Une première saison calamiteuse, une seconde ponctuée par une relégation et enfin une troisième marquée par un retour chez l'élite (qu'il n'aurait jamais dû quitter) ; mais coup de théâtre, en ce début de saison, une démission en bloc de tout le comité. Sans qu'on sache pourquoi !
Appelé à la rescousse, le comité directeur du Grand WAC, emmené par le président et président de la section, Abdelilah El Akram, fait dans la hâte, nomme une commission provisoire dirigée par Mohamed Adnane. Ce dernier, tant bien que mal, démarra la saison 2010-2011 avec deux défaites. Les choses urgent et les circonstances ne permettent pas l'attente. Tout récemment, la section, en présence des membres du comité directeur (Yassine Saadallah, Mohamed Nahi et Abdelahad Kadmiri), des adhérents (les omniprésents Mustapha Terraz et Wahi Naciri), d'un parterre fourni de journalistes, des joueurs (Khattabi et Jamali) et d'une partie du public, a tenu son assemblée générale qui a porté Mohamed Adnane, seul candidat, à la présidence.

Des rumeurs (de source digne de foi), en provenance du côté de la salle du Wydad, parlent de réunions pratiquement quotidiennes des membres du comité (quoique le président Adnane n'ait pas encore formé son bureau !) pour colmater les brèches en tentant d'éponger les dettes qui font plier le dos de la section. Mais en parallèle, le comité se penche sur un dossier épineux : celui des recrutements. Toujours selon ces rumeurs, le président a établi des contacts pour doter le groupe des Rouges de joueurs en mesure de faire la différence. Un geste qui en dit long sur l'ambition du Wydad pour cette saison.

Pas moins de 8 joueurs ont fait la queue pour espérer étrenner le maillot du prestigieux club bidaoui. Ils sont 2 Serbes, 1 Brésilien, 1 Ivoirien, 2 Sénégalais et 2 Américains ! Les tests (voire les tractations) n'ont pu aboutir que pour trois candidats : 2 Américains et 1 Serbe.
Pour un groupe de valeur, il faut un coach de valeur. Les rumeurs ajoutent que celui qui prendra en main cette formation cosmopolite est un Serbe connu et reconnu sur le plan international. Regardez un peu sa carte visite et vous serez édifié sur le personnage : coach de clubs italiens en division «Une», coach de clubs en division « Une » du championnat de Roumanie. Ce coach a monnayé son savoir-faire en Orient où il a pris en main le célèbre club libanais (Al Hikma), avec lequel il a décroché une médaille de bronze en championnat arabe. Un championnat où les clubs participants, ceux du Golfe surtout, rivalisent en recrues américaines, serbes, russes… de valeur ! Juste pour jouer ce championnat.

Ce qui rend les places du podium extrêmement chères ; d'où la belle performance du nouveau coach du Wydad. Ce dernier a également pris en main l'équipe olympique égyptienne, fonction qui lui permettait de toucher une importante mensualité. Les rumeurs affirment : 7000 dollars, une voiture avec chauffeur et des billets d'avion aller-retour ouverts.
Sur le plan national, des pourparlers sont engagés avec les joueurs internationaux marocains. Mais auparavant, le WAC s'est attaché les services de Soufiane Rafai, un excellent joueur du club d'Essaouira.

Le WAC renoue avec le succès
Toute la famille du Wydad lorgne la section du basket-ball qui, sortant d'une mini-crise ponctuée par deux défaites successives, ouvre plusieurs chantiers à la fois : de l'épongeage des dettes à l'organisation administrative, en passant par le recrutement des joueurs et des cadres.
Tout ce travail dénote d'une seule chose : le WAC veut renouer avec son passé glorieux. Les adversaires sont avertis !

Par Mohamed Mellouk | LE MATIN

TUNISIE :10ème journée

Le bon et le moins bon
Deux scénarios se confirment de plus en plus dans le championnat de la Nationale «A».
Deux vérités qui poussent à l’étonnement, car le fossé se creuse de plus en plus et la compétition, en haut du tableau risque de perdre sa valeur…
Les Nabeuliens et les Etoilés confirment, à chacune de leurs sorties, qu’ils possèdent de grandes possibilités, qu’ils négocient leurs confrontations avec une facilité déconcertante… Les Nabeuliens ont écrasé les Monastiriens et les Etoilés ont glané leur huitième victoire avec une facilité inattendue.
Et on devrait attendre avec impatience la confrontation entre ces deux «géants» du basket-ball pour déterminer le leader…
Et le reste des clubs…
Et le reste du peloton… Les dix clubs sont en ballottage, alternant le bon et le moins bon et peinent souvent à convaincre d’une nette manière…
A part, peut-être, les Radésiens qui sont sur une succession de victoires qui suscitent la joie dans la banlieue du Sud… Les Radésiens ont le moral au zénith et ont arrêté les Cheminots qui étaient de rudes adversaires.
Les Radésiens, malgré leur jeunesse et leur inexpérience, continuent leur marche conquérante et occupent la quatrième position en toute quiétude… avec cinq victoires et cinq défaites…
Les Aviateurs ont renoué avec les victoires et ont négocié leur match contre les Bizertins avec cran et abnégation. Le face-à-face était très disputé et les Aviateurs ont su négocier les dernières minutes du match qui furent palpitantes et indécises.
Le même scénario a plané à Kairouan. Et les Goulettois n’ont pu aller au bout de leurs intentions… Les maladresses dans les lancers francs ont pesé lourd dans le décompte final et les locaux en ont profité… surtout que les Aghlabides avaient bien besoin d’une victoire précieuse sur le plan psychologique. Les «Verts» ont défié le destin et ont été très soudés en défense. D’ailleurs, ils ont souvent mené au score (17-15) 1er quart-temps (38-31) 2ème quart-temps et (53-49) au 3ème quart-temps. Les coéquipiers de Kechrid, de Kochat et de Laghnej étaient plus tranchants dans leurs tentatives… Et ont réussi de beaux paniers à trois points.
Les Zahérois ont renoué avec la victoire. Les Clubistes, malgré l’avantage aux points au cours du match (19-21) 1er quart-temps et (38-42) 2ème quart-temps, ont cédé le pas aux moments décisifs (50-50) et l’expérience des locaux a prévalu… Que peut-on encore confirmer et relater, sinon que trois points séparent l’ESR (4ème au classement) et les Goulettois se trouvant à la dernière position. Cette situation est inhabituelle et la compétition sera encore plus ardente…

Résultats

ESR-CSC: 72-64
JSK-ESG: 65-63
EZS-CA: 74-69
USM-SN: 59-80
ESS-JSM: 96-63
TAC-CAB: 65-63

Classement

1) EZS 17 10 7 3
2) SN 16 8* 8 0
-) ESS 16 8* 8 0
4) ESR 15 10 5 5
-) CAB 15 10 5 5
6) TAC 14 10 4 6
-) JSM 14 10 4 6
8) CSC 13 10 3 7
-) CA 13 9* 4 5
-) USM 13 10 3 7
-) JSK 13 9* 4 5
12) ESG 12 10 2 8

--------------------------------------------------------------------------------
* Matches en retard: ESS-CA, JSK-SN, SN-ESS.

ILE MAURICE : En route vers les finales...

Dans le cadre des finales de première (hommes et dames) et deuxième divisions (hommes), Didier Moutou, président de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB), a tenu un point de presse pour parler des rencontres qui se tiendront ce week-end au gymnase de Phœnix. L'occasion pour l'homme fort du basket-ball local de faire un mini bilan de la saison écoulée et surtout de se projeter vers 2011, année des JIOI.

Les finales des plays-offs, dont la manche aller se jouera ce soir au gymnase de Phœnix, opposeront les Vikings au Forest Side SC pour le titre de champion de Maurice de D2 à 14h, alors que Mer Rouge SC et Hoop BBRH tenteront d'inscrire leurs noms sur les tablettes.

Un match de gala entre Joinville et les All Stars (vétérans) est prévu à 18h. En baisser de rideau, la grande finale qui opposera le Real, champion ces 12 dernières années, aux Mahébourg Flippers, qui a déjà défié le géant dans le passé (18h30). " Le match entre les vétérans est un signe du respect que nous leur témoignons. C'est pour leur dire que nous ne les avons pas oubliés et que nous leur sommes redevables. "

Samedi, en match de classement, les Silver Stars seront opposées aux Malherbes Harlems en féminin (16h), alors que le Bambous SC en découdra avec les Souillac Eagles en finale de D2 (18h). La rencontre pour la troisième place en D1 opposera l'École de Basket de Cassis au Attila SC à 20h.

" Ce week-end sera placé sous le signe du basket-ball. Mais il ne s'agira pas uniquement de matches de basket. Nous voulons que tout le monde y trouve son plaisir ", avance Didier Moutou. De ce fait, un concours de tirs, réservés aux joueurs des équipes de D1 qui ne disputeront pas la finale (deux joueurs par équipe) a été mis sur pied.

De plus, le billet d'entrée, fixé à Rs 25, donnera le droit de participer à un tirage au sort dont le prix sera un ballon de basket-ball. Un dunk show est également prévu. " Nous voulons conserver ce cachet fun, tout en attirant le plus grand nombre de personnes au gymnase ", explique le président de la FMBB.

Didier Moutou a également profité de cette rencontre pour parler du bilan de la FMBB. Selon lui, le basket-ball se porte bien puisqu'on dénote une augmentation dans le nombre d'équipes à s'être alignées dans les différents championnats. " Ainsi, depuis la saison 2007, nous avons enregistré une hausse de cinq équipes dans le nombre total. Nous sommes passés de 22 à 27 formations pour les trois championnats. "

Il a d'ailleurs tenu à parler des changements qui seront apportés à la prochaine saison. Une saison qui, rappelons-le, abritera les Jeux des îles de l'océan Indien (5-15 août) aux Seychelles. " Nous avons pris un peu de retard par rapport aux autres îles. Mais nous allons essayer de nous en accommoder. Par exemple, nous allons débuter le championnat aux alentours du mois de juin. "

Didier Moutou a également tenu à remercier le sponsor de la saison 2010, Stevenhills, pour son soutien depuis le début de l'année. " Nous sommes en pourparlers afin de savoir s'ils seront encore nos partenaires en 2011. Mais avec les nouvelles mesures budgétaires, je préfère ne pas m'aventurer. "

25 novembre 2010

CAMEROUN : Première journée du championnat dans le littoral

La ligue régionale du littoral débute sa saison ce dimanche 28/11/2010 au gymnase du collège De La Salle.Free Basket champion remet sa couronne en jeu

Pour cette première journée, le secretaire general de la ligue régionale du littoral (NJOH Camille) rappel aux présidents de club des équipes programmées ce dimanche, d'aligner uniquement les joueurs dont les Dossiers de demande de licences sont complets.
Il rappel aussi que le calendrier complet du championnat régional n'étant pas encore établi, les combinaisons des prochaines journées seront disponible des la semaine prochaine.

RENCONTRES

Catégorie Séniors Dames
14H00 - LYNX EYES # FLUX ACADEMY

Catégorie SéniorsMessieurs
15H30 - U.DLA # FLUX ACADEMY
17H00 - FREE BASKET # LYNX EYES

Tunisie 2010 - INJS : Victoire et qualification à la clé !!!

En battant SBLC par le plus petit des écarts (57 à 58) dans un match à suspens, INJS remporte sa première victoire et se qualifie pour les quart de finale.

Cette rencontre était tout simplement un huitième de finale pour ces deux équipes qui occupaient à égalité la dernière place du groupe B avec trois défaites chacune en trois matchs.
Ce match, indecis jusqu'à la dernière seconde, a tenu toutes ses promesses.
La 1ère mi-temps est très disputée (1er quart-temps 14 partout) et lorsque la pause arrive, SLBC mène de 2 pts 28 à 26.
Les filles de l'INJS vont profiter d'une baisse de regime de SLBC pour prendre l'avantage à la fin du troisième quart-temps 38 à 43.
Au dernier quart-temps, les sénégalaises vont reprendre le contrôle du match et compter jusqu'à 6 points d'avance (54 à 48) à 1 mn de la fin du match.
Le coach de l'INJS (Pepouna) va alors mettre en place une défense press tout terrain qui va empêcher SLBC de remonter le ballon. l'INJS inflige alors un 8 - 0 à SLBC et passe devant, 54 à 56.
A 20 secondes de la fin de la rencontre, la clé du match se fera derrière la ligne des lancers exercice que les deux formations excelent en cette fin de rencontre difficile, SLBC en convertit deux (56-56), imité par INJS juste après (56-58).
9 secondes à jouer, SLBC a le ballon : engagement à la ligne médiane suite à un temps mort demandé par leur coach, les sénégalaises réussissent à se créer une situation de tir facile sous le cercle, mais la joueuse subit une faute et manque le tir.
Elle a droit à deux lancers-francs et.. manque le 1er.
Elle réussira le 2ème mais avec 5 secondes à jouer, les joueuses du SLBC ne feront pas faute et s'inclinent sur le plus petit des écarts, 57 à 58.

INJS a su gagner le match qu'il fallait et tentera l'exploit face à Interclube dans le 1er quart de finale jeudi à 13h.

Stats INJS
Ebondji : 18Pts - 5 Rbds
Ayagma : 16Pts - 4 Rbds

Résultats de Mercredi 24/11/2010
Arc-En-Ciel # Interlude (30-68)
First Bank # ABC (46-56)
SLBC # INJS (57-58)

MAROC : Championnat 1ère Division : La reprise pour ce samedi


Après plus de trois semaines d'arrêt, le championnat national de 1ère division de basket-ball du Maroc reprendra ses droits samedi prochain à l'occasion de la 3è journée, avec au menu notamment le choc devant opposer à Fès le Moghreb local, vice-champion, à l'ASS de Salé, tenant du titre.

Le championnat national avait observé un repos de trois semaines en raison notamment de la concentration effectuée par la sélection nationale en France, en plus de la fête de l'Aid Al Adha qui a coïncidé aussi avec l'Assemblée générale de la Fédération royale marocaine de la discipline.

Ci-après le programme de la 3è journée, samedi 27 Novembre 2010:

Moghreb Fès - AS Salé.(15h00)
Chabab Al Hoceima - Sport Plaza.
Wydad Casablanca - Ittihad Tanger.
FUS Rabat - Amal Essaouira.
Raja Casablanca - Renaissance Berkane (17h00).

TUNISIE : CSFB - «A la hauteur»

Écrit par Y.H.

Mme Essia Kandara (Présidente du CSFB) «A la hauteur»
Je suis fière de toutes mes joueuses et du cadre technique. Elles ont rehaussé le niveau des débats et ont négocié avec succès la défense agressive de l’adversaire.
Nous sommes sur la bonne voie, et nous tirons profit de ce championnat d’Afrique, d’un très bon niveau et qui connaît une grande réussite…
C’est là notre fierté, c’est là notre réussite… Nous faisons confiance à notre jeunesse et celle-ci ne peut être qu’à la hauteur.
Notre premier objectif est atteint… nous allons demander à nos joueuses plus d’efforts et d’abnégation pour continuer l’aventure avec la même ferveur et la même détermination. La deuxième phase s’annonce bien plus difficile…
Bon courage les filles.
Faites-vous plaisir… Jouez avec un grand enthousiasme…

Nedra Dhouibi (CSFB) «Plus de cran, plus de volonté»

A chacune de ses sorties, elle confirme qu’elle possède des qualités techniques qu’elle peut susciter même l’étonnement par sa rigueur et son abnégation.
Organisatrice, régularisatrice, elle permet à ses coéquipières de réussir leurs tentatives… Rapide dans la relance, Dhouibi constitue, en effet, le cœur battant du CSFB et s’ingénie toutes les fois que son club est en danger…
—Q: Le bilan après quatre matches?
— R: Nous nous améliorons à chaque sortie… Nous venons de jouer un bon match face à un adversaire coriace…
— Vous étiez plus à l’aise?
— Absolument, notre victoire contre "Arc-en-ciel " nous a libérées et nous a poussées à redoubler d’efforts pour se qualifier et pour améliorer notre classement.
Mes coéquipières n’ont pas abdiqué et ont été alertes, courageuses et déterminées à honorer leurs couleurs… Nous devons encore nous améliorer sur le plan défensif, être plus coriaces…
— Que penser-vous du niveau de cette 16ème étape?
— La majorité des rencontres était très disputée et d’un bon niveau technique. Tant mieux pour le basket féminin et pour le C.S.F.B qui est à l’origine de cette fête Africaine.
— Vos souhaits?
— Aller le plus loin possible… C’est très important… Nous devons pour cela montrer plus de cran en défense et de réussite en attaque. Les prochaines rencontres seront très difficiles à négocier…

TUNISIE : 16ème CACC (dames)

Écrit par Youssef Hachicha http://www.lerenouveau.com.tn

Le CSFB au second tour
Cinquième journée du 16ème championnat d’Afrique des clubs champions (dames). La palme de cette étape revient, incontestablement, aux Bizertines qui ont remporté leur deuxième victoire contre les solides joueuses, ivoiriennes. Les coéquipières de Dhouibi ont joué juste et méritent les applaudissements.
Les Congolaises ont dépassé le cap des Malgaches et les Mozambicaines ont été bien plus fortes que les Camerounaises.

CSFB-CSA (51-48):Une bonne prestation

L’appétit vient en mangeant…
Et les victoires se réalisent grâce à l’application collective et surtout grâce à la maturité tactique et à une meilleure utilisation de l’effectif en sa possession.
La victoire, la première remportée le lundi dernier, devant Arc-en-ciel (RDC), a bien libéré les Bizertines qui ont négocié la quatrième rencontre contre les Ivoiriennes plus à l’aise, moins crispées et capables de mieux maîtriser le sujet…
Le coach bizertin observait mieux l’adversaire qui n’était pas un foudre du guerre, lisait correctement son jeu et surtout intervenait justement aux bons moments pour apporter les correctifs nécessaires ou faire des changements probants pour éviter l’effondrement et relancer le jeu…
Les coéquipières de N. Dhouibi, fortes techniquement, plus rapides par moment, mieux appliquées que les Ivoiriennes ont pu imposer leur jeu de bout en bout et ce, malgré le pressing agressif des visiteuses qui n’ont jamais abdiqué et qui ont essayé, par leur engagement et leur sûreté dans les lancers, de revenir au score…
Face à des Ivoiriennes très accrocheuses, les coéquipières de M. Chelly ont su se libérer et s’orienter vers des attaques collectives basées sur les infiltrations…
La fin du match fut palpitante et les Bizertines ont eu les ressources morales nécessaires pour terminer le match par une victoire, la deuxième, aussi valeureuse que la première, améliorant leur classement. Sûres d’elles-mêmes et contrôlant mieux le sujet, les Bizertines ont négocié le premier quart-temps avec une particulière sûreté… (5-2)… Les Ivoiriennes, exploitant à bon escient la faiblesse de la deuxième ligne défensive, remontèrent la pente et creusèrent un écart inquiétant (5-12)…
Le coach Kraimia réagit sans hésitation et demande un temps mort précieux… Car il corrigea les défaillances et changea la position défensive de ses joueuses. Et ce fut le bon départ (12-12) et (17-17)…
Le deuxième quart-temps fut très disputé… Et après les efforts de Dhouibi, c’était au tour de Oueslati de prouver son efficacité…
Celle-ci relance les débats et donna des ailes à ses coéquipières (27-23) à la fin du 2ème QT. Sentant le danger les guetter, les Ivoiriennes optèrent pour une défense très haute et un pressing sur tout le terrain dans l’espoir de museler les attaques locales… Et heureusement, les coéquipières de Chelly étaient avisées et tentèrent de s’appliquer… malgré les imperfections… car il y avait des déchets…
Et les Bizertines ne maîtrisaient pas totalement la sortie devant le pressing… Le placement des joueuses n’était pas souvent adéquat…
Le 3ème QT se termina sur un score avantageux (43-35).
Toute l’assistance attendait le 4ème QT. Les nôtres avaient, elles, encore assez de ressources physiques et morales pour remporter la décision finale… Dhouibi, Colibaly, Chelly, Ibrahimi, Sfaxi étaient là pour défendre dignement leur chance. Elles avaient du cran…
Bravo à toutes… Elles méritent les grands encouragements… Et l’aventure continue, les Bizertines sont qualifiées pour le deuxième tour, les quarts de finale… deux victoires et deux défaites, le bilan est satisfaisant.
L’essentiel est de tirer profit de ces confrontations… Et l’évolution est nette… Une nouvelle fois Bravo…

ALGERIE : SUPERDIVISION 11e JOURNÉE - Le mano à mano continue

Le mano à mano GSP-WAB n’est pas près de prendre fin, du moins jusqu’à leur confrontation directe lors de la 13e journée à Hydra, cela à l’issue de la 11e journée du championnat de superdivision de basket-ball jouée mardi, où les deux principaux favoris pour le titre de l’exercice 2011 ont enregistré leur 11e victoire d’affilée.
Le match au sommet de cette journée GS Pétroliers- TBB Blida, est donc revenu à la formation pétrolière sur le score de (108-73), mi-temps (59-30), à l’issue d’une partie à vocation offensive avec un total de 181 points. . La formation du Trèfle a opposé une vive résistance à la formation de Faïd Bilal, qui a dépassé, une fois de plus, la centaine de points, et l’emporter par un écart de 35 points. Deux heures plus tard, le WA Boufarik au courant du score du match de son principal concurrent, n’a trouvé aucune peine à battre le NA Hussein- Dey (82-58). Les hommes du duo : Rekik-Cherbal qui traversent actuellement une mauvaise passe, se sont contentés de limiter les dégâts sur le terrain des Orange et finir la partie avec un déficit de 24 points. La 3e place du classement général est jalousement gardée par le NB Staouéli qui, à la faveur de son succès devant l’OM Bel-Abbès (89-52), talonne les deux coleaders en attendant sa confrontation face au WAB lors de la 14e journée du championnat. Le CSM Constantine et le CRB Dar- El-Beïda se livrent à un duel sans merci pour la 5e place voire la 4e occupée pour le moment par le TBBB. Les deux teams, principaux outsiders, se sont imposés à domicile devant leurs adversaires respectifs l’ASPTT Alger (103-72) et l’IRBB Arréridj (87-84-).La formation constantinoise drivée par le coach bien connu, Faouzi Belbekri possède à présent de meilleures chances de finir devant celle de Hakim Meddour, à la faveur de son match en retard face au CRB Témouchent (1re journée) dont la date n’a pas encore été fixée par la FABB. L’O. Batna qui accueillait un mal classé, en l’occurrence l’USMM Hadjout, l’a emporté par (83-71), tout en consolidant sa 7e place au classement général et creusant davantage l’écart sur ses poursuivants. Les deux derniers matches de la 11e journée sont revenus au CRB Témouchent et à l’AB Skikda qui profitent de l’avantage du terrain pour battre leurs hôtes, l’AU Annaba et l’USM Alger. Le CRB Témouchent qui réalise son 4e succès de la saison, a attendu les prolongations pour battre les Universitaires annabis. Ces derniers perdent ainsi leur second match à l’extra time après celui concédé à Alger face à l’USM Alger.
M. A.

Résultats
CSM Constantine – ASPTT Alger 103-72
NB Staouéli – OM Bel-Abbès 89-52
CRB Témouchent – AU Annaba 82-79(a.p)
AB Skikda – USM Alger 79-75
O. Batna – USMM Hadjout 83-71
CRB Dar-El-Beïda – IRBB Arréridj 87-84
GS Pétroliers – TBB Blida 108-73
WA Boufarik – NA Hussein-Dey 82-58

24 novembre 2010

5ème journée] - CSA vs CSFB (48:51) : Le CSFB se qualifie pour les quarts de finale


Le CSFB a su trouver les ressources pour battre CSA 48 à 51 et gagner son ticket pour les quarts de finale.
Devant leur public, les filles du CFSB0 entrent bien dans le match et infligent un 5 à 0 au CSA.
Les ivoiriennes vont se réveiller et revenir au score, mais c'est CSFB qui remporte le 1er quart 14 à 17.
Le 2ème quart-temps sera très défensif (9 à 10), les deux équipes rivalisant de maladresse.
CSA souffre à l'intérieur et est logiquement mené à la pause 23 à 27.
Le 3ème quart-temps est tout aussi disputé, CSA est très maladroit à 3pts (0/14 sur le match) et le CSFB en profite pour augmenter son avance (37 à 45 à la fin du quart-temps).
Le CSFB tient son match et va le gérer jusqu'à la fin. CSA revient à -3 à 30 sec de la fin du match mais ne réussira pas à passer devant et perd 48 à 51.
Avec cette 2ème victoire d'affilée, le CSFB valide son ticket pour les quarts de finale.

TUNISIE : 10ème journée

A la recherche du temps perdu
Une nouvelle fois, on change de rythme… Et on revient aux matches de mercredi pour rattraper le temps perdu, même si cela se fait aux dépens de l’intérêt des clubs qui continuent à souffrir et à subir les pressions et les décisions unilatérales de la direction technique, travaillant sans consultation avec les clubs…
Fermons la parenthèse et revenons aux matches de la dixième étape. L’actuel leader, Ezzahra, jouera un match décisif et capital contre les Clubistes africains. Les deux clubs sont dans une mauvaise posture et chercheront la victoire pour se réhabiliter et adoucir l’atmosphère où les critiques et les contestations deviennent de plus en plus nombreuses. Aouidj, coach du Club Africain (et ancien zahérois), tâchera de déjouer les tentatives des banlieusards, lui qui connaît si bien leurs défaillances…
Les Zahérois ont perdu leur fraîcheur physique et l’effectif est souvent mal utilisé… Les Clubistes sont trop jeunes et fragiles…
Lahmar et Ezzahi devront doubler d’efforts pour bien épauler leurs jeunes coéquipiers qui pourront réussir un grand match et annoncer le vrai départ…
Les Bizertins ont le moral au zénith et affichent une santé rassurante. Ils joueront cette fois-ci en déplacement et sont décidés à continuer sur leur lancée positive même si leurs adversaires du jour sont les Aviateurs…
«Nous devons gagner nos matches contre les clubs de notre calibre et mes joueurs trouvent du plaisir à aller de l’avant… Ils progressent lentement mais sûrement», nous déclara Mounir Nefzi.
Le match choc de cette étape aura lieu à Monastir… Ce match est le vrai test pour les deux formations… Les Monastiriens qui ont retrouvé leurs automatismes, leur efficacité et surtout le sourire, accueilleront les Nabeuliens, auteurs d’une série de victoires consécutives.
Ce sera un vrai test pour les Nabeuliens, tout comme pour les Monastiriens…
Oualid Gharbi sera tout à l’heure à Kairouan… mais ne dirigera pas les Aghlabides… Ils sera à la recherche d’une victoire avec les Goulettois…
Les jeunes Radésiens, gonflés à bloc, tâcheront de défier les Cheminots porteurs d’une nouvelle ambition.
Les Etoilés joueront à Sousse et seront-ils, totalement, plus forts que les jeunes d’El Manazah…?

Programme

Salle olympique de Sousse
18h30: ESS-JSM (B. Ltaïfa-Khalladi)
Salle 7 Novembre Kairouan
18h00: JSK-ESG (Mzali-Laroui)
Salle 7 Novembre Ariana
18h00: TAC-CAB (Maâlel-Ragoubi)
Salle 7 Novembre Monastir
18h00: USM-SN (Ksontini-Ben Mahmoud)
Salle Ezzahra
18h00: EZS-CA (Ben Zineb-Belgharek)
Salle Radès
18h00: ESR-CSC (M’barek-Jelassi)

TUNISIE : 16ème CACC (Dames) - CSFB-Arc-en-ciel (RDC) 66-57

La troisième rencontre était la bonne
Elle libéra les joueuses qui étaient sensibilisées à forcer le destin et à remporter la décision, la victoire…
Face aux Congolaises, limitées physiquement, les coéquipières de N.Dhouibi ont, tout au long de la rencontre, cherché à s’appliquer et à présenter un basket collectif pour glaner une victoire valeureuse pour continuer l’aventure… Après une journée de repos, les Bizertines devaient jouer leur troisième rencontre face aux joueuses de l’Arc-en-ciel du Congo qui sont arrivées la veille… juste après leur atterrissage.
Elles ont dû jouer leur premier match contre les valeureuses joueuses du C.S.A (Côte d’Ivoire), match qu’elles ont perdu (69-80).
Pour éviter la pression de l’adversaire et contrôler le match, les coéquipières de Colibaly ont cherché à frapper fort tout en jouant juste… (10-0) (16-5).
Les Congolaises semblaient lentes dans leurs mouvements offensifs et comptaient beaucoup sur les tirs à distance, malgré leurs maladresses… Le premier quart-temps se termina en faveur des Bizertines (18-9)… cet écart de neuf point était-il suffisant pour s’assurer du résultat final…?
La question mérite d’être présentée… Car les Bizertines n’affichaient pas une santé physique rassurante et les rebonds n’étaient pas assurés comme il se devait… car les deux étrangères Colibaly et Aminata se plaçaient très mal et n’étaient pas assez puissantes pour rivaliser avec les Congolaises… Au cours du deuxième quart-temps les locales ont eu peur et ont subi le réveil des Congolaises qui, plus agressives et mieux adroites, ont réussi à remonter la pente et à réduire l’écart (32-31), score du 2ème QT. Et ce fut un nouveau départ pour la rencontre… Il fallait jouer sur le côté psychologique dans les vestiaires.
Le troisième quart-temps fut très équilibré (13-13) et l’intensité prit alors une nouvelle dimension…
Et il fallait négocier le dernier quart-temps, avec une attention particulière…
Dhouibi, forte techniquement, retrouva sa fraîcheur physique et régula ses attaques, offrant de belles occasions à ses coéquipières, plus orientées vers l’attaque.
Les Brahimi, Chelly, Colibaly réussissaient de belles occasions et arrivaient à creuser l’écart grâce à un meilleur comportement défensif… Une première victoire… valeureuse… C’était réussi.
Les joueuses de Mme Kandara venaient de prouver qu’elles n’ont pas jeté l’éponge et qu’elles sont décidées à défendre leurs chances avec la même rigueur et le même sérieux…

Résultats

INJS (Cam) - ABC (CIV) : 55-60
CSA (CIV) - Inter Club (Ang): 61-82
CSFB (TUN)- Arc-en-ciel (RDC): 66-57
Desportivo (MOZ)-First Bank (NGR): 71-57

Programme

Matches reportés

13h00 Arc-en-ciel (RDC): Inter Club (Ang)
15h00 First Bank (NGR) - ABC (CIV)
17h00 SLBC (Sen) INJS (CAM)

MAROC : Fédération royale marocaine de Basket-ball - Un passage de témoin serein et respectueux


Mohamed Dinia succède à Noureddine Benabdenbi, à la tête de la FRMB. Les trois mandats successifs de ce dernier ont été jonchés de réalisations à plusieurs niveaux.

Mohamed Dinia a été élu, à l'unanimité, nouveau président de la Fédération royale marocaine de basket-ball (FRMBB), lors d'une assemblée générale ordinaire sereine responsable et réceptive, tenue dimanche au centre national de basket-ball à Rabat. Une assise qui a permis un passage de témoin serein et respectueux entre l'ex-président de la FRMB et le nouveau ; passage qui devra, certainement qui devra être donné en exemple à d'autres fédés ! Cette même assemblée n'a pas manqué de rendre hommage à l'ex-président Noureddine Benabdenbi pour l'effort colossal qu'il a déployé pour la promotion de la balle au panier nationale et d'accueillir, à bras ouverts, le nouveau président, Mohamed Dinia ! Ce doux passage de témoin a invité un des nouveaux fils de la balle au panier à reprendre le flambeau afin de poursuivre ce qui a été fait; mais d'apporter, néanmoins, sa touche personnelle. Une touche qui porte le sceau de l'excellent joueur et du président avisé qu'il était. La même touche qui pérenne les valeurs inculqués par son club de toujours, le FUS !

Par son élection, l'ex-meneur du jeu du Fath Union sport, succède à Noureddine Benabdenbi dont les trois mandats successifs à la tête de la FRMBB ont été jonchés de réalisations à plusieurs niveaux (gestion administrative, formation des cadres et joueurs, participation de l'équipe nationale à de nombreuses manifestations régionales, continentales et arabes, mais surtout rendre tangible un rêve, la construction d'un Centre national de basket-ball). Une réalisation qui a fait la fierté de toute la famille de la grosse balle orange.
Avant l'assemblée, les rumeurs sont allées bon train sur les candidats en lice. Ils étaient au nombre de quatre; outre Dinia et Zaoui, il y avait là Driss Chraïbi et Karim Zahir, deux hommes du bureau sortant qui n'ont pas manqué d'apporter leur pierre à l'édifice du basket-ball. Ces deux hommes, le Fassi et le Meknassi, avaient présenté leur candidature à la présidence, avant de se retirer au début des travaux de l'AGO.

Un retrait qui ne laisse, au bout du compte, que les deux candidats les plus en vue, à savoir Mohamed Dinia, ancien joueur et président de la section basket-ball du FUS pendant plusieurs années, et Abdelhak Zaoui, ancien vice-président de la FRMBB et ex- président du Raja de Casablanca. Mais, à la surprise générale, le Rajaoui s'est retiré au profit du Fussiste.
Ce dernier, seul candidat, a été élu à l'unanimité. Le basket-ball, seul sport né dans une université, ne relaie à la présidence de la FRMBB que les basketteurs.
L'assemblée générale, qui a approuvé les rapports moral et financier, a dégagé un bénéfice de plus de 5 millions DH sans tenir compte de l'allocation du ministère de tutelle estimée à 3 millions DH et des droits de retransmission TV (1,365 million DH) qui viendront renflouer la trésorerie de la Fédération. Le nouveau président entamera sa fonction par une amnistie dont bénéficiera tous les sanctionnés par la commission des disciplines.

La basket congratule ses fils
A défaut de les récompenser pour le travail accompli, le Basket-ball national congratule ses enfants pour les efforts fournis. Il s'agit non seulement de ceux qui ont présidé aux destinées de cette belle discipline, mais également de personnalités au niveau des clubs et des ligues.
Les anciens, joueurs et dirigeants, attendent toujours l'Assemblée générale sur des charbons ardents. Ils sont intimement convaincus qu'ils ne seront pas oubliés. Cette discipline, la seule née dans une université, reste égale à elle-même en honorant tous ceux qui l'on servie. Le nouveau président, Mohamed Dinia, a confirmé cette règle en accordant une amnistie générale à tous ceux qui se sont écartés des règles et valeurs enseignées par le basket-ball.

23 novembre 2010

5ème journée] - INJS vs Desportivo (34:78) : Desportivo déroule face à INJS


INJS n'a rien pu faire contre le leader invaincu du groupe et perd lourdement 34 à 78.
Desportivo met la pression dès l'entame du match avec une défense individuelle tout terrain qui gène beaucoup INJS.
Les camerounaises gardent le contrôle du ballon mais sont très maladroites près du cercle contrairement aux mozambicaines qui remportent le 1er quart-temps 9 à 17.
Le rouleau compresseur mozambicain est en marche et rien ne peut l'arrêter.
Malgré le courage des filles de INJS, l'écart se creuse inéxorablement : 13 à 35 à la mi-temps, puis 26 à 56 à l'entame du dernier quart-temps.
Les camerounaises se battent vaillament, mais il n'y a rien à faire, Desportivo est vraiment un cran au dessus et gagne facilement 34 à 78.

BBCM vs Arc-en-Ciel (73:84) : Arc-en-Ciel reste en course pour la qualification


Arc-en-Ciel a battu BBCM (73:64) dans ce match décisif pour la qualification en quarts de finale.
Pour les congolaises, c'était le match à ne pas perdre sous peine de se retrouver seules à la dernière place du groupe A.
Conscientes de l'enjeu, les joueuses de l'Arc-en-Ciel ont quand même du mal à prendre les commandes du match et sont menées à la fin du 1er quart-temps, 20 à 19.
BBCM joue sur ce qui a fait sa force jusque là, l'adresse à 3pt et le jeu rapide.
Mais ce n'est pas suffisant face à Arc-en-Ciel qui va profiter du 2ème quart pour prendre un peu d'avance, 34 à 42 à la mi-temps.
Le 3ème quart-temps sera très disputé (12 à 12) mais Arc-en-Ciel domine la fin de match et gagne finalement 73 à 84.

4ème journée] - Desportivo vs First Bank (72:57) : Desportivo s'offre la tête du champion


Desportivo s'est facilement imposé 72 à 57 face à First Bank dans un match qui ressemblait à un passage de flambeau.

Dans ce choc de la journée, Desportivo, un des favoris de la compétition, affrontait First Bank, le champion en titre.
Dès le début du match, First Bank est dépassé par la vitesse de Desportivo. Plus jeunes et plus athlétiques, les mozambicaines sont très agressives des deux cotés du terrain et remportent le 1er quart-temps 19 à 10.
Le 2ème quart-temps sera identique au 1er et l'écart gonfle jusqu'à +19 (41 à 22 à la mi-temps).
De retour des vestiaires, rien ne s'arrange pour First Bank qui n'arrive pas à suivre le rythme imprimé par Desportivo.
Le coach nigérian va essayer de s'adapter en mettant ses plus jeunes joueuses sur le terrain mais elles manquent d'expérience à ce niveau.
First Bank gagne tout de même le 3ème et le 4ème quart-temps (12-14 et 19-21), mais ça sera trop peu trop tard, Desportivo tient sa victoire et ne la lachera plus.

Desportivo s'impose 72 à 57 et confirme son statut de favori au titre.

PHOTO CSFB x Arc en Ciel

4ème journée] - CSFB vs Arc-En-Ciel (66:57) : le CSFB décroche sa 1ère victoire

La 3ème fois fut la bonne pour le CSFB qui ouvre son compteur de victoire en battant Arc-en-Ciel 66 à 57.

Comme hier face au CSA, Arc-en-Ciel débute très mal le match et encaisse un 10-0.
Les filles du CSFB sont très motivées et remportent le 1er quart-temps, 18 à 9.
Cette fois-ci, Arc en Ciel n'attend pas le 3ème quart-temps pour se réveiller et comme les filles du CSFB abuse des tirs à 3pts sans grande réussite, les congolaisesreviennent à -1, 22 à 21.

A la mi-temps le CSFB ne mène plus que d'un tout petit point 32 à 31.
La 2ème mi-temps sera très serrée et il faut attendre le milieu du dernier quart-temps pour que le CSFB, en se rapprochant du cercle et en marquant à l'intérieur, prenne jusqu'à 7 points d'avance (52 à 59).
Arc-en-Ciel tente de revenir dans le match avec des tirs à 3pts mais l'adresse n'est pas au rendez-vous, c'est finalement le CSFB qui remporte le match sur le score de 66 à 57.

Bonne opération pour le CSFB qui se replace pour la qualification.

4ème journée] - CSA vs Interclube (61:82) : L'interclube prend seul la tête du groupe A


Interclube a sévèrement battu CSA (61 à 82) dans ce match pour la 1ère place du groupe.

Le 1er quart-temps est très disputé, avec du coté du CSA des soeurs kouyaté très en forme.
Cependant, plus réalistes et plus précises aux lancers-francs, les filles d'Interclube prennent l'avantage et gagne le 1er quart-temps, 13 à 20.
Sur un tir à 3 pts de Green, Interclube augmente son avance (13 à 23) dès l'entame du 2ème quart-temps.
CSA va réagir et grace à sa défense très agressive, l'écart n'est plus que de 5 pts (23 à 28).
Mais c'est quand même Interclube qui est en tête à la mi-temps, 31 à 39.
Au début du 3ème quart-temps le CSA réduit encore l'écart (- 3) mais Interclube décide de durcir le jeu.
Les filles du CSA s'énervent et perdent de nombreux ballons, ce qui permet aux angolaises de creuser l'écart, +16 (42-58) à l'entame du dernier quart-temps.
Malgré leurs efforts, les soeurs Kouyaté (47 pts à elles deux) sont impuissantes face à l'armada angolaise qui déroule (6 joueuses à plus de 7pts - Guadalupe 21).

L'Interclube gagne 61 à 82 et prend seul la tête du groupe A.

RD CONGO : Oscar Kikueta, Magloire Kabemba et JC Ngandeluku élus à la Liprobakin, à l’Eubakin-Est et à l’Eubakin-Ouest

Comme souligné dans notre édition d’hier, la Ligue Provinciale de Basket-ball de Kinshasa « Liprobakin » et ces deux ententes urbaines Est et Ouest, se sont dotées d’une nouvelle équipe dirigeante depuis les élections intervenues le dimanche 21 novembre au Secrétariat Général aux sports et loisirs. Les nouveaux élus ont un mandat de 4 ans. Rappelons que le comité élu de la Liprobakin a comme président Oscar Kikueta qui a recueilli 24 voix/45 contre 20 voix à Gilbert Kinyoki. L’Eubakin-Est sera présidée par M. Magloire Kabemba Okandja qui avait recueilli 32 voix/34 tandis que l’Eubakin-Ouest est présidée par M. Jean Claude Ngandeluku qui a recueilli 26 voix/31.

Déclarations

Oscar Kikueta (Président élu à la Liprobakin ) : « Je remercie le seigneur et les sociétaires. Je suis l’église au milieu du village. Je veux travailler avec tout le monde. Je vous rassure que nous allons organiser un bon championnat. Nerry Sefu ( élu 1er V/P de l’Eubakin-Est ) : « Nous rassurons que les promesses faites pendant la campagne seront respectées »“½

TUNISIE : ES Radès tient la route

La situation au classement se complique davantage.
Les contre performances chaque semaine prouvent, d’une nette manière, l’instabilité dans le rendement des joueurs qui jusque-là n’ont pas rehaussé le niveau des débats, à part bien sûr quelques exceptions qui ne peuvent nous renseigner sur l’état de santé de nos clubs, à commencer par les Zahérois qui, après un départ tonitruant et positif, ont cumulé les défaites… Après la défaite du derby du sud contre les jeunes Radésiens, ils sont de nouveau piégés par les Monastiriens qui, eux aussi, étonnent par leur instabilité… L’apport de M. Kechrid est considérable et l’ensemble monastirien, avec plus d’application collective, pourrait aller bien loin… L’USM possède un effectif très riche en individualités, et il est temps pour que les joueurs «adoptent» les stratégies du coach.
Une victoire loin des bases très importante, permet aux coéquipiers de Mokrani de se rapprocher du peloton et redémarrer sur de bonnes bases.
La performance la plus louable est l’œuvre des jeunes Radésiens qui continuent sur leur lancée.
Bien que jouant en déplacement, ils ont récolté les deux points de la victoire, profitant du «malaise» de l’équipe locale la JSK… qui, d’une étape à une autre, se perd au bas du classement dans l’espoir de voir de meilleurs jours…
Les Radésiens, quant à eux, se placent à la cinquième position, se rapprochant du haut du classement.
Les Cheminots, eux aussi, ont étonné par leur rigueur. Et après leur déroute devant les Nabeuliens, ils ont repris confiance en leurs moyens et ont dépassé le Cap des Clubistes africains.
Kais Seghaïer, loin de la lumière, fait du beau travail avec l’équipe de Mokhtar Baâti, président du Club sportif des Cheminots.
Les Cheminots sont à la septième place partagée par quatre clubs (CSC-TAC-CA-USM) avec un avantage certain pour les Clubistes africains qui ont encore un match en retard (ESS-CA).
L’ère de Oualid Gharbi s’annonce positive pour les Goulettois… qui ont, enfin, renoué avec les victoires…
Face aux Aviateurs, très accrocheurs, les Goulettois ont dû jouer les prolongations pour mériter la victoire, bien importante sur le plan moral.
Les jeunes d’El Manazah n’ont pu limiter les assauts des redoutables Nabeuliens… tout comme les Bizertins devant les Etoilistes.
Nabeuliens et Etoilistes sont à leur septième victoire consécutive…
Qui dit mieux… Nous attendons le match retard (SN-ESS) pour les départager.

MAURITANIE : D’intenses activités


La balle au panier à l’instar du ballon rond connaît d’énormes difficultés. Même si elle fait partie des disciplines fonctionnelles, sa pratique demeure cryptée, du fait de nombreux écueils qui se posent sur son chemin. De par le passé, elle nous a fallu de nombreuses satisfactions et puis c’est la régression. Cette chute brutale s’explique par le fait que rien n’a été entrepris dans cette discipline pour la promouvoir, en dépit de la croissance du nombre de ses adeptes, surtout de la petite catégorie et de la gent féminine.

Ainsi l’absence d’une politique sportive élaborée par le gouvernement en concertation avec le mouvement sportif dans son ensemble, le manque de vision et la carence dans la maîtrise des problèmes qui se posent au sport en général sont autant d’éléments qui freinent l’essor de cette discipline. Ces problèmes sont d’ordre structurel et humain. Cependant pour sortir notre sport de la léthargie, il faut élaborer une politique sportive dont le soubassement est la formation des cadres et l’édification des infrastructures adéquates pour toutes les disciplines.

Toujours, pas de salle couverte
Hormis au football, où la FIFA en collaboration avec la fédération Mauritanienne de football a posé trois pelouses synthétiques dans le cadre du projet Goal( complexe olympique, stade de la capitale et stade municipal de Nouadhibou), aucune infrastructure adéquate n’a été réalisée par le département chargé du sport, à part la construction de stades départementaux dans certaines villes du pays ou Moughataa de Nouakchott, souvent pas aux normes.
A ce jour, la Mauritanie ne dispose pas de salle couverte pour la pratique du Basket-ball et c’est ce qui fait que notre pays ne peut abriter de compétition d’envergure de cette discipline.
Un vieil vœu de toute une jeunesse qui tarde à se concrétiser.
Coté ressources humaines, la formation tourne au ralenti. Certaines formations se tiennent en marge des tournois, où malheureusement notre pays n’y prend pas part pour cause de manque de moyens. Les rares sessions dispensées par des experts de la FIBA se déroulement parcimonieusement. Même si nos entraîneurs, arbitres et administrateurs n’ont rien à envier à ceux de la sous région, leur utilisation est en deçà de leurs ambitions.

Formation tout azimut
Dans la foulée, un stage d’arbitres internationaux se tiendra dans la capitale sénégalaise du 28 au 31 octobre prochain. Il bénéficiera à trois jeunes arbitres de zone: Habib Coulibaly, Gaye Diabira Moussa et Sylla Cheikhna Baba. Les frais inhérents à cette formation seront entièrement pris en charge par la fédération mauritanienne de Basket-ball.
Notre pays abritera au mois de décembre prochain, un stage de Young Coaches II (jeunes entraîneurs) à l’intention des arbitres admis au stage similaire organisé à Nouakchott le 29 décembre 2009.
Toujours dans le cadre de ses activités, la FBBRIM profitera du cinquantenaire de notre indépendance nationale pour organiser un tournoi de Basket-ball qui réunira quatre équipes féminines et autant de formations masculines.

Mise en place d’une Ligue nationale de Basket-ball
C’est le 29 octobre que la Ligue Nationale de Basket-ball sera mise en place. Cette structure qui vient en appoint à la fédération mauritanienne de Basket-ball, organise les compétitions en collaboration avec cette dernière. Elle désignera ainsi son comité directeur qui présidera à ses destinées tout au long des prochaines années.

Une journée chargée
Toujours dans le cadre des activités de la FBBRIM, une journée de réflexion sera organisée le vendredi prochain au Centre National de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports (ancienne maison des jeunes.) Au cours de cette journée où de nombreux thèmes seront débattus, celui portera sur la formation des formateurs qui sera animé par Moustapha Keïta. D’autres thèmes de grande importance seront notamment exposés lors de cette journée de la balle au panier.
Notons simplement que Moustapha Keïta, plus connu sous le nom de Tapha, est un ancien Basketteur reconverti dans l’entraînement. Il vient de passer avec brio au grade d’instructeur entraîneur de la FIBA, à l’issue d’une solide formation sur la planification du Basket-ball qui s’est tenue à Lomé au Bénin du 25 au 30 septembre dernier. A l’issue de ce stage concluant, il s’est classé deuxième de sa promotion.